rubber duck örebro

Erik Stark, Flickr, licence creative commons

Cela fait maintenant plusieurs mois que l’Alliance française d’Örebro et OpenART collaborent pour vous offrir un ensemble d’œuvres d’artistes français lors de cette édition 2015.

Ce partenariat a débuté un vendredi soir quand notre présidente a tapé à la porte d’OpenART  avec la candidature de Franck Fleming, un photographe inspiré par le mouvement de l’exploration urbaine et qui a obtenu le soutien de l’Institut Français. C’est en réalité une chance que l’AFÖ se soit rendue à OpenART ce soir-là, car de nombreux artistes français avaient été retenus pour cette édition et de gros besoins en communication allaient apparaître.

Cette coopération commence alors à prendre de l’ampleur, car l’Alliance française d’Örebro a fourni de l’aide en la personne de ses deux stagiaires Thomas Gossart et Samantha Rimbert pour la traduction de documents, de mails et parfois de conversations téléphoniques, permettant ainsi une compréhension mutuelle. C’est pourquoi vous avez aujourd’hui la possibilité d’observer les personnages de Guy Lorgeret au-dessus du Svartån et les photographies de Franck Fleming.

Nous avons également réussi à faire en sorte que la France, représentée par la Ville de Paris, la Fondation Alliance française et l’Institut français de Suède participent à ce beau projet. Cela nous rappelle que si l’Alliance française d’Örebro est une association locale, elle fait également partie d’un réseau mondial qui est un atout et une force. L’association a présenté OpenART à Paris à la Fondation alliance française qui, en partenariat avec la mairie de Paris, a accepté de financer Sambre, un autre artiste contemporain français. Laurent Clavel, directeur de l’Institut Français, a également participé à ce financement, de telle sorte que Sambre puisse venir à Örebro réaliser sa sculpture de bois.

C’est donc toute une délégation française qui sera présente le jour de l’ouverture d’OpenART, mais vous qui marchez dans les rues d’Örebro, quels artistes français allez-vous donc pouvoir découvrir ?

  • Jean Luc Cornec
    Que fait-il ? Des moutons en fil téléphonique, pour en savoir plus cliquez ici
  • Sambre
    Que fait-il ? Diverses sculptures en bois en extérieur, pour en savoir plus cliquez ici
  • Lilian Bourgeat
    Que fait-il ? Ils réalise des objets normaux dans des tailles anormales, pour en savoir plus cliquez ici
  • Guy Lorgeret
    Que fait-il ? Des personnages sur des vélos au dessus de l’eau qui semblent voler, pour en savoir plus cliquez ici
  • Franck Fleming
    Que fait-il ? Des photos en basse lumière inspirées du mouvement « urbex »
  • Bonjour Interactive lab
    Que font-ils ? Des expériences intéractives basées sur le son, la lumière et divers médias , pour en savoir plus cliquez ici

Voici donc un bon moyen de découvrir la culture française, en se promenant simplement dans la ville et en ayant l’opportunité de voir certaines des œuvres françaises les plus avant-gardistes. Car la France n’est pas simplement un pays de gastronomie et de littérature, c’est également un pays à la pointe du progrès qui innove et soutient l’art contemporain d’une manière qui lui est propre.

Être intéressé par la France et la francophonie peut signifier bien des choses, suivre des cours, des conférences, déguster de la nourriture mais c’est également aussi simple que de se promener cet été dans Örebro.